Logement



Le visiteur qui loge chez nous trouvera dans chacune de nos maisons une vraie ambiance campagnarde de Terceira. Les matériaux de construction, le style, la qualité et le choix judicieux des matières-premières employées dans sa fabrication, la décorattion, enfin, tous les détails s'inspirent dans l'architecture traditonnelle, même la plus reculée, sans compromettre les éxigences actuelles de confort et de bien-être.

Le logement est proposé dans plusieurs maisons, chacun son style, équipé des meilleurs exemplaires de quatre siècles de la menuiserie locale.

Chez la Direction Régionale du Tourisme des Açores sont enregistrées les modalités d'hôtellerie qui suivent :

- Quinta do Martelo - Tourisme Rural , une maison de six chambres et une deuxième maison de quatre chambres avec salle-de-bains privée.

- Maisons de Campagne - “La Maison des Premiers Colons” et “La Maison des Vieillards”, avec petit sallon, chambre, cuisine et salle-de-bains.

Chez les premiers colons


Puisque vous vous trouvez dans une réplique de la maison des tous premiers colons (XVe. siécle), on vous invite à la découverte d'une si lointaine ambiance domestique, à partir d'objets utilitaires et de décoration qu'y se trouvent, groupés dans “les quatre coins de la maison”.

Ainsi, dans le coin à cuisiner, on est en présence du foyer très rudimentaire, encore dépourvu d'un four, avec sa dalle chauffante où l'on faisait cuire le pain, un petit séchoir de fortune en cas de mauvais temps et les restes du braisier qui auraient des fins variées.

Dans le coin à manger, on trouve la table et les tabourets d'époque, en bois de “juniprus breviflora” (cèdre sauvage), de conception rudimentaire et artisanale.

Dans le coin à dormir, le lit ancien, improvisé à partir des matériaux trouvables à l'époque, dont les draps sont faits à partir de recoupes de linge et la couverture en laine de confection manuelle.

Dans le coin à ranger, la caisse qui servait à tout ranger, céréals inclus, le grand pot à l'eau et les vases à saumurer. D'autres ustensiles d'époque y sont trouvables, tels que la lampe à l'huile, le moulin manuel, la mèche, ou les rares outils de cuisine.

La porte qui accède à la chambre d'hôtes a été faite en réutilisant une estrade qui servait de lit pour les petits et qui, par manque d'espace, restait adossée contre le mur pendant toute la journée.

Une fois entrés dans votre chambre, ce voyage dans le temps vous amène à une tradition moins ancienne et bien plus confortable : Les meubles en bois endémiques, des exemplaires typiques d'île Terceira en ce qui concerne le déssin et la menuiserie employés.

L'ambiance d'époque persiste dans les accessoires traditionnels, dans la chaleur d'une couverture en laine, manufacturée en métier à tisser, le crucifix rustique pour réfrigère de l'âme.
Tous les autres équipements de cuisine et de salle-de-bains, indis-pensables aux éxigeances du confort actuel, sont décidément modernes.

La maison des vieillards


Voici la “Maison des Vieillards”, ainsi nomée du fait qu'il s'agit d'une reconstitution de la maison insulaire du XVIe. siècle, pleine de détails qui ravivent l' architecture fonctionnelle de cette époque-là.

En entrant, ce voyage dans un passé reculé commence par un cloisonnage en canne, qui protège des regards indiscrets et du froid l'espace reservé au repos. On y trouve un lit d'époque, permettant des rangements en dessous, bien que d'anciens objets utilitaires. On accède directement à la cuisine: La cheminée, le four et le foyer avec sa dalle, l'ancêtre de la plaque chauffante en fer.

En dépit de sa sobriété, ce logis présente une certaine évolution dans le sens du confort par rapport à celui des premiers colons, car on y trouve des utilités meublantes qui, plus tard, évolueront vers de vrais meubles tels que nous les concevons aujourd'hui.

L'ambiance d'époque s'y refait aussi par les objets autrefois utilisés pour cuisiner, manger, ranger, pour les travaux domestiques, la chasse, la pêche et le labourage.

La quête du confort et l'autosiffisance en matières primaires allaient de pair, donc le tissage de couvertures se faisait dans le métier à tisser de la maison, avec du fil de laine de ses propres brebis et du fil de linge cultivé par soi-même.

Un crucifix artisanal rappelle le plus intime des conforts ... celui de l'âme.

Tous les autres équipements, indispensables aux éxigeances du confort actuel, sont décidément modernes.

La Maison du « Milieu


Voici un exemple parfait de l’évolution de la maison rurale de Terceira.
Au début, elle n’était qu’une maison à trois pièces : La cuisine, le « milieu » de la maison et la chambre.
Comme la famille devenait plus nombreuse, le milieu de la maison était un espace réduit pour coucher les petits, pour ranger des affaires et pour travailler aussi, donc le grenier est devenu habitable. Ensuite, la maison a gagné une nouvelle chambre, tout en prolongeant la toiture et profitant du terrain dénivelé, les murs sont montés du côté du jardin potager. Une famille nombreuse oblige une réorganisation de l’espace ; ainsi, le milieu de la maison devient le lieu pour manger, l’espace de séjour et de repos, des fonctions que la cuisine accomplissait auparavant ; la maison s’est métamorphosée tout en maintenant la façade intacte.
La réhabilitation de la maison à des fins touristiques a tenu compte du confort indispensable aujourd’hui (salle de bains, p.ex.), mais l’ancienne utilité des espaces est toujours présente dans les meubles et les pièces de décoration ; le résultat est une fusion gagnante de qualité renommée (prix tourisme rural).

La Maison du Fermier

www.casadoquinteiro.com
"La Maison du Fermier est un bijou historique de l'entreprise touristique en espace rural Quinta do Martelo"

Voici la maion du fermier, ou bien l’adaptation de ce qui était autrefois un entrepôt fruitier, en plein « cycle de l’orange », ainsi nomée la période où l’on produisait ce fruit destiné à l’exportation.

En tant qu’entrepôt, il reste le vestige de la pierre qui garnit la fenêtre, taillée pour être une porte, avec sa plate-forme démontable, qui débouchait directement sur le chemin, afin d’y décharger les caisses d’orange ;  ces mêmes caisses qui, vidées,  servaient de base pour un lit à l’improviste que se faisaient les travailleurs, quand il fallait y séjourner et faire de l’entrepôt une espéce de dortoir - d’où le décor de la première chambre.
On peut y trouver des détails rustiques, tels que le cloisonnage, le plafonnage et les outils qui trainaient par là.

Le long de son histoire, le propriétaire a façonné la Ferme à ses envies : L’été, pour fuire la ville, elle devenait sa deuxième maison pendant quelques jours, d’où la présence de quelques meubles de chambre, pas riches, mais à la menuiserie un peu plus fine, des pièces dont il se passait en ville et qui rendaient confortable son séjour à la campagne. Le cloisonnage et l’isolement ont gagné en qualité pendant cette période-là.

La fin du “cycle de l’orange”  a dicté un changement fonctionnel de la Ferme : Le propriétaire l’a vendue à son fermier qui l’a changée en fonction d’une économie d’auto-suffisance - il introduit toute une variété de production animale et agricole, qui lui permet de s’en nourir et d’en vendre les excédents. La maison, elle aussi, a évolué depuis son déssin original :  À l’intérieur, quelques gros murs étaient, en fait, la limite extérieure de la maison qui a dû s’agrandir, soit au temps du premier propriétaire, soit pour acueillir une nouvelle famille, quand elle a changé de mains. Cette histoire de la maison, inscrite dans les murs, nous a permis de manier les pièces d’une manière qui sert à merveille sa fin actuelle.

La maison se complétait avec sa cuisine, son débarras construit sur le terrain dénivelé, enfin, elle a dû subir des transformations au fil des générations qui suivirent le fermier, mais elle s’inscrit sans doute dans l’esprit d’une deuxième maison, pour les vacances à la campagne, c’est comme ça que nous la présentons aujourd’hui, comme il se doit quand il s’agit de tourisme rural.
Cette fin dernière de la maison du fermier, le tourisme rural, a forcé une transformation au nom de votre confort, cher client, tout en respectant l’ancienne gestion des espaces intérieurs, selon les vestiges y trouvés.

Votre confort, hygiène et bien-être sont assurés par des équipements modernes, au coût du minimum impact possible sur l’habitation et sa longue histoire; vous y disposez de trois chambres, deux toilettes / wc, une cuisine traditionnelle, une cuisine moderne, salle de séjour ( avec canapé-lit ), le petit jardin potager (agriculture bio) et tous les autres espaces qui vous sont offerts à Quinta do Martelo ( La Ferme au Marteau). 
FLVPlayer requires JavaScript and the latest Flash player. Get Flash here.
Alojamento013
Alojamento014
Alojamento015
Casa do Meio
Alojamento023
Alojamento024
Alojamento025
Alojamento026
Alojamento027
Alojamento029
Alojamento030
Alojamento031
Alojamento033
Alojamento034
Alojamento035
Alojamento036
Alojamento037
Alojamento038
Alojamento039
Alojamento047
Alojamento049
casa do meio 5 (1)
casa do meio 5 (2)
casa do meio 5 (3)
casa do meio 5 (4)
casa do meio 5 (5)
casa do meio 5 (6)
casa do meio 5 (7)
casa do meio 5 (8)
casa do meio 5 (9)
casa do povoador 0 (1)
casa do povoador 0 (2)
casa do povoador 0 (3)
casa do povoador 0 (4)
casa do povoador 0 (5)
casa do quinteiro 00 (1)
casa do quinteiro 00 (2)
casa do quinteiro 00 (3)
casa do quinteiro 00 (4)
casa do quinteiro 00 (5)
casa do quinteiro 00 (6)
casa do quinteiro 00 (7)
casa do quinteiro 00 (8)
casa do quinteiro 00 (9)
casa do quinteiro 00 (11)
casa do quinteiro 00 (12)
casa do quinteiro 00 (13)
casa dos velhotes 3 (1)
casa dos velhotes 3 (5)
casa dos velhotes 3 (6)
casa dos velhotes 3 (7)
casa dos velhotes 3 (8)
RESTAURANT TRADITIONNEL
CENTRE ETNOGRAPHIQUE
TOURISME AGRICOLE, LOGEMENT
DIVERTISSEMENT ET ÉVÈNEMENTS CULTURELS
PLANIFICATION DE PROJETS PÉDAGOGIQUES


Canada do Martelo, nº 24 - Cantinho- São Francisco das Almas - S. Mateus
9700-576 Angra do Heroísmo
Terceira - Azores - Portugal
Telefone: 351 295 642 842
Telemóvel: 962 812 796 / 969 009 191
Fax: 351 295 642 841
Email: quintadomartelo@quintadomartelo.com
GPS - 38º 40' 23.64" N / 27º 16' 06.39" W
Bienvenue dans le meilleur de notre tradition.

Culture et Tradition

Notre différence dans un monde de plus en plus avec une différence peu
Home page